3 health care workers injured by Covid vaccines: victims or criminals? / 3 femmes du secteur de la santé blessées par les vaccins Covid : victimes ou criminelles ?

3 health care workers injured by Covid vaccines: victims or criminals?
3 femmes du secteur de la santé blessées par les vaccins Covid : victimes ou criminelles ?
Here is an appalling interview with three health care workers.  https://thehighwire.com/videos/they-dont-want-to-see-people-like-us/
They took the Covid non-vaccine and since then their lives are completely destroyed.  They have lost their jobs, there is no compensation, the doctors have washed their hands of them because they don’t know what to do and so they are diagnosing any old nonsense such as migraines, their medical insurance won’t pay, they are being attacked and deleted from social media, fact-checkers are telling the public that they are faking their symptoms – they are basically being disappeared.
And none of the entities involved – not the doctors, not their companies who ordered them to get the injection, not the pharmaceutical companies who sold the injections – is reporting their injuries to the Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS).  They all say that they had to do their own reports to VAERS, but the VAERS people keep writing back to them for more information so after three months, their reports are not yet on the system.  One of them said that she keeps filling in pages of forms and sending them to Pfizer, but Pfizer just sends the same forms back again and expects her to fill them in again – this is five times already.  They have contacted the non-vaccines companies and lots of media companies and none of them want to know.
Now let’s talk about responsibility.  As health workers, they have promoted vaccines all their working lives and taken every vaccine themselves.  They knew about vaccine injuries but figured the people affected were a minority and the benefits outweighed the risks so that was just too bad for the injured.  Until this happened, they dismissed the concerns of people who informed themselves and were worried about possible vaccine injuries.  None of the three did any research about these Covid injections.  And yet as health care workers they had a DUTY as part of their job to inform themselves so that they could inform patients before promoting the injections or actually administering them.
So are we supposed to feel sorry for them?  Who is responsible for their situation?  Are they children or adults?  Under the Nuremberg Code, it is a crime against humanity to enrol people in a clinical trial without their consent, but these three women were doing exactly that – promoting the Covid vaccines.  They are the people who have contributed to the current situation, where breastfeeding babies are now dying because their mother has taken the Covid injection, where old people and disabled people were held down and administered these injections, which caused them to die in terror and horror shortly afterwards.  They have contributed to this disaster, where we may well be facing a situation in which hundreds of millions of people may die in the coming 18 months because of these Covid injections.  So instead of feeling sorry for them, how about putting them on trial for crimes against humanity?
Our problem is that everyone wants to be liked.  No one wants to be hard on anyone else in case someone thinks that they are not a nice person.  How did this infantilisation happen?  It’s time for us all to grow up and get some cojones.   This is a war on humanity and unless we get tough with all these morons out there who think that they are living in a magical soap opera and never have to inform themselves about anything and get all their information from other idiots on television, yet being entirely ignorant and stupid, they believe they have the right to judge other people and attack other people who do take responsibility, who do inform themselves, and who do exercise judgement about their lives and don’t expect everyone else in society to pick up the pieces when we ourselves don’t take the trouble to live responsibly.
Wake up, humanity!  Wakey, wakey!  Time to grow upl  Because if we don’t start facing up to reality, we are all very soon going to be dead.
Voici une interview consternante avec trois femmes qui travaillaient dans le secteur de la santé. https://thehighwire.com/videos/they-dont-want-to-see-people-like-us/
Elles ont pris le non-vaccin Covid et depuis, leur vies dont complètement détruites.  Elles ont perdu leur emploi, il n’y a pas d’indemnisation, les médecins se sont lavés les mains d’elles parce qu’ils ne savent pas quoi faire et donc ils diagnostiquent n’importe quelle bêtise comme, par exemple, des migraines, leur assurance médicale ne paie pas, elles sont attaquées et supprimées des médias sociaux, les fact-checkers disent au public qu’elles simulent leurs symptômes – elles sont essentiellement en train de disparaître.
Et aucune des entités impliquées – ni les médecins, ni les entreprises qui leur ont ordonné de se faire injecter, ni les entreprises pharmaceutiques qui ont vendu les injections – ne signale leurs blessures au système de notification des événements indésirables liés aux vaccins  (VAERS).  Elles disent chacune qu’elles ont dû faire leurs propres rapports au VAERS, mais que le personnel du VAERS ne cesse de leur écrire pour obtenir des informations supplémentaires, de sorte qu’après trois mois, leurs rapports ne sont pas encore dans le système.  L’une d’entre elles dit qu’elle n’arrête pas de remplir des pages de formulaires et de les envoyer à Pfizer, mais que Pfizer ne fait que renvoyer les mêmes formulaires et s’attend à ce qu’elle les remplisse à nouveau – cela fait déjà cinq fois.  Elles ont contacté les sociétés pharmaceutiques qui ont fabriqué les non-vaccins et de nombreux médias, mais aucun d’entre eux ne veut savoir.
Parlons maintenant de la responsabilité.  En tant que professionnelles de la santé, ces femmes ont fait la promotion des vaccins toute leur vie professionnelle et ont elles-mêmes reçu tous les vaccins.  Elles étaient au courant des blessures causées par les vaccins, mais elles se sont dites que les personnes touchées étaient une minorité et que les avantages l’emportaient sur les risques, tant pis pour les blessés.  Jusqu’à ce que ce problème s‘est produit pour elles-mêmes, elles ont ignoré les préoccupations des personnes qui s’informaient et s’inquiétaient des éventuelles blessures liées aux vaccins.  Aucune des trois n’a fait de recherches sur ces injections de Covid.  Et pourtant, en tant que professionnels de la santé, elles avaient le DEVOIR, dans le cadre de leur travail, de s’informer afin de pouvoir informer les patients avant de promouvoir les injections ou de les administrer.
Sommes-nous donc censés avoir pitié d’elles ?  Qui est responsable de leur situation ?  Sont-elles des enfants ou des adultes ?  Selon le code de Nuremberg, c’est un crime contre l’humanité que d’enrôler des personnes dans un essai clinique sans leur consentement, mais ces trois femmes faisaient exactement cela – promouvoir les vaccins Covid.  Ce sont elles qui ont contribué à la situation actuelle, où des bébés allaités meurent aujourd’hui parce que leur mère a reçu l’injection de Covid, où des personnes âgées et handicapées ont été tenues par la force et ont été donné ces injections, qui les ont fait mourir en terreur et en horreur peu après.  Elles ont largement contribué à cette catastrophe où nous pourrions bien être bientôt confrontés à une situation dans laquelle des centaines de millions de personnes pourraient mourir dans les 18 mois à venir à cause de ces injections de Covid.  Alors au lieu de s’apitoyer sur leur sort, pourquoi ne pas les amener devant un tribunal pour crimes contre l’humanité ?
Notre problème est que tout le monde veut être aimé.  Personne ne veut être dur avec quelqu’un d’autre au cas où quelqu’un penserait qu’il ou elle n’est pas quelqu’un de gentil.  Comment est-on arrivé à cette infantilisation ?  Il est bien temps que nous devenions adultes et que nous fassions pousser des cojones.   C’est une guerre contre l’humanité et, si on ne se rend pas prêt à dire des vérités difficiles à ces crétins qui pensent vivre dans un feuilleton magique et ne jamais avoir à s’informer sur quoi que ce soit et qui obtiennent toutes leurs informations d’autres crétins à la télévision, tout en étant totalement ignorants et stupides, ils croient avoir le droit de juger les autres et d’attaquer les autres qui prennent leurs responsabilités au sérieux, qui s’informent, qui font preuve de jugement dans leur vie et qui n’attendent pas que tous les autres membres de la société paient lorsque nous ne prenons pas la peine de vivre de manière responsable.
Réveillez-vous, l’humanité !  Réveillez-vous !  Il est temps de devenir adulte parce que si nous ne commençons pas tout de suite à faire face à la réalité, nous serons bientôt tous morts.
If you no longer wish to receive information about the Stop 5G campaign from this source,
just click “Reply” and say so. Thanks!

Si vous ne souhaitez plus recevoir d’informations de cette source sur la campagne Stop 5G,
cliquez simplement sur “Répondre” et me le dire. Merci!
Wenn Sie keine Informationen mehr über die Stop 5G Kampagne
von dieser Quelle erhalten möchten,
klicken Sie einfach auf “Antworten” und sagen es. Danke!


Leave a Reply

Your email address will not be published.